La tendance des araignées comme animaux de compagnie

Quand il s’agit d’animaux de compagnie, la plupart des particuliers pensent à un chat ou à un chien. Et pourtant, de nos jours, c’est has been. Petits et grands semblent être plus attiré vers les araignées de nos jours, et ce, malgré les risques que cela représente. Il faut dire que ce genre d’animaux présente de nombreux avantages.

Facile à entretenir ?

Les tarentules sont les animaux de compagnies préférés de ceux et celles qui ne souhaitent pas se compliquer la tâche. Elles ne nécessitent pas de grand entretien. La cage n’occupe pas tellement d’espace. Et elles sont silencieuses. On peut partir en voyage pendant quelques jours, et la laisser seule à la maison, sous la surveillance d’un voisin ou d’un ami qui devra passer une ou deux fois par semaine. Cela fera l’affaire.
S’adaptant au monde de la nuit, comme à une forte lumière, les araignées sont plus pratiques pour les familles. Il suffit simplement de bien garder sa cage fermée.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la tarentule est un animal de compagnie très demandé par les enfants. Mais attention, il faut être agrégé pour s’en occuper.

Des animaux dangereux ?

Les espèces de la catégorie des araignes font parties des animaux les plus dangereux du monde. Leurs piqures peuvent vous rendre somnambule, vous faire attraper une forte fièvre ou pire, vous paralyser. C’est ainsi que certaines espèces sont interdites de domestication. Une personne souhaitant élever des araignées doit avoir les compétences nécessaires et obtenir une autorisation préalable.

Un certificat d’aptitude

Si vous achetez votre animal auprès d’une boutique légalisée, le vendeur vous demandera un certificat d’aptitude. Par contre, de nos jours, il est possible d’avoir son animal en quelques clics et sans vérification, le tout pour 10 euros. Il ne faut pas croire ce que disent les prestataires en ligne qui osent affirmer que vous n’avez pas besoin d’un document spécifique pour détenir une tarentule, surtout s’il s’agit d’une espèce visiblement rare et sauvage. D’ailleurs, s’il y a inspection, la détention illégale de ce genre d’animal chez soi vous exposera à une peine d’amende, voire même de prison pour contrebande.
Selon la loi cependant, passer par une formation et par l’examen d’obtention d’un certificat d’aptitude est nécessaire. Il en va du bien-être de l’animal, mais aussi de la sécurité du propriétaire. Mais les particuliers rechignent à en faire la demande. Et pour cause, les organismes qui ont pour rôle de délivrer ce genre de document sont très exigeants. Et ils font trainer les démarches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *