Souscrire une assurance pour son chat

Avant d’adopter un chat, vous devez être courant de certaines informations. La souscription d’une mutuelle ou d’une assurance santé pour votre chat s’avère par exemple essentielle. Et c’est le sujet qui nous intéresse particulièrement aujourd’hui, au même titre que la garantie responsabilité civile.

Pourquoi souscrire une assurance santé pour chat ?

Chat d’appartement ou chat d’extérieur, vous devez savoir que souscrire une assurance santé pour votre chat est indispensable. La raison est simple : les frais de soins auprès des vétérinaires sont onéreux. L’assurance ou la mutuelle servira donc à couvrir ses frais car votre chat peut contracter des maladies, se blesser suite à des accidents, etc. Bref, il ne faut jamais écarter qu’un jour où l’autre vous serez toujours appelé à l’emmener voir un vétérinaire. Actuellement, les assureurs sont nombreux et les garanties qu’ils proposent sont différentes. Le mieux c’est de comparer les offres en ligne. N’hésitez pas à comparer les cotisations annuelles et les formules en demandant un devis gratuit. Important : souscrivez une assurance pour votre chat s’il a plus de deux mois et a moins de 5 ans. Notez que son âge a un impact sur le prix de l’assurance ou de la mutuelle.

La garantie responsabilité civile est-elle nécessaire ?

En règle générale la souscription d’une assurance avec la responsabilité civile lorsque vous adoptez un chat n’est pas du tout nécessaire. En effet, il y a moins de risques que l’animal puisse causer des dommages à des tierces personnes. Le chat lui-même n’est pas classé parmi les animaux dangereux contrairement au chien par exemple. Ce type de garantie n’est donc pas obligatoire. Mais si vous avez des doutes, n’hésitez pas à choisir cette garantie car vous serez tenu responsable des agissements de votre chat dont voici quelques exemples :
• Lorsqu’il cause des dommages à des tiers en les griffant
• Lorsqu’il détruit les biens appartenant à des tiers
Les garantie est ici nécessaire afin que l’assurance puisse rembourser les frais occasionnés par les dommages subis par le tiers concerné. Un conseil : renseignez-vous bien auprès de votre assureur et lisez bien toutes les clauses de votre contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *